Publication d’un guide sur les cahiers de laboratoire électronique en Recherche

Publication d’un guide sur les cahiers de laboratoire électronique en Recherche

Dans le cadre du groupe de travail ELN (Electronic Lab Notebook) du Comité pour la science ouverte, auquel nous avons participé, un guide pour aider les instituts et équipe de recherche à choisir leur cahier de laboratoire électronique vient d’être publié sur le site ouvrirlascience.fr.

Pour en savoir plus : Accédez au billet de présentation du guide et au rapport (en licence CC-BY-SA)

Le travail menant à ce guide s’est basé sur la recension de 16 outils employés aujourd’hui et leur évaluation en fonction d’un ensemble de critères établis par le groupe (fonctionnalités, caractéristiques techniques, etc.). Les critères d’interopérabilité, d’utilisation de standards ouverts, d’open source et de dynamique de contribution ont été pris en considération.

Le guide revient en premier lieu sur une définition du cahier de laboratoire électronique dans un écosystème plus large d’outils connexes (forges logicielles, SIG, LIMS, notebooks, etc.) ainsi que sur ses usages et spécificités en fonction des disciplines et démarches de recherche (observationnelle, expérimentale, analytique). 

Ensuite, un ensemble de recommandations sont émises d’une part sur les aspects interopérabilité entre différents outils (importance de l’accès aux données, des sauvegardes, de l’archivage, etc.) et d’autre part sur la procédure de choix d’un outil (niveau de sécurité, spécificité des pratiques de recherche, systèmes en interaction, etc.). Enfin, quelques conseils sont proposés pour aider à l’implantation de tel ELN en prenant en considération les différentes parties prenantes impliquées et le pilotage du projet et de ses différentes phases (avant projet, pilote, déploiement, etc.).

D’un point de vue « science ouverte », le guide souligne le développement d’ELN open source, l’importance de considérer les enjeux d’interopérabilité (utilisation de standards ouverts par exemple, etc.), les données et leur degré de partage possible.Les aspects communautaires et d’usages sont également décrits pour que de tels outils répondent aux besoins des utilisateurs et utilisatrices tout en s’adaptant aux contraintes d’écosystème informationnel et informatique pré-existant.

Auteur/Autrice

Célya GRUSON-DANIEL

Célya GRUSON-DANIEL

Ressources associées