Skip to main content
x
Étude relative à l’ouverture des codes sources au sein de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR)

Publication de l’étude intitulée « ouverture des codes sources au sein de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) : Considérations en termes d’usage et de valeur »

Dans le cadre de l’appui attendu de la DINUM à la mission sur la politique publique de la donnée (mission « Bothorel »), nous avons accompagné Etalab dans la réalisation d’une étude relative à l’ouverture des codes sources au sein de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR). Pour ce faire, nous nous sommes largement appuyés sur les personnes et les travaux du groupe-projet Logiciels Libres du Comité pour la Science Ouverte (CoSO).

Cette étude visait ainsi à remplir trois objectifs majeurs :

  1. dresser un premier panorama des pratiques de publication de codes sources au sein de l’ESR, ainsi que des enjeux, freins et besoins associés ;
  2. recenser les projets diffusés en open source ou qui auraient vocation à l’être et de les caractériser ;
  3. décrire les positionnements et politiques des établissements en matière d’open source, en articulation avec les stratégies de valorisation et autres perspectives (souveraineté, open data, open access, etc.).

Combinant de multiples entretiens et l’analyse d’un questionnaire largement diffusé fin 2020, ce travail a permis de dresser un état des lieux des différentes pratiques de publication et de valorisation des codes sources dans l’ESR. Réalisée sur un temps relativement court, cette première étude est assortie d’une trentaine de recommandations et suggère plusieurs pistes de recherche à suivre et à approfondir à l’avenir.

L’ensemble de cette étude a été partagé dans le cadre de la mission du député Éric Bothorel, qui s’est appuyé sur ces éléments pour la publication de son rapport remis au Premier ministre le 23 décembre 2020.

Ayant à cœur, au sein du cabinet inno³, de mettre en œuvre quotidiennement dans nos missions et projets de recherche une démarche de science ouverte, l’étude et les ressources associées sont partagées sous licence ouverte et en de multiples formats :

  • le rapport (licence CC-BY 4.0 et licence Ouverte 2.0) est disponible sur HAL et sur le site Open source ESR via PubPub pour une navigation simplifiée ;
  • les données sous Licence Ouverte 2.0 sont accessibles sur data.gouv.fr ;
  • et retrouvez également le répertoire framagit pour le code source ayant servi à l’analyse du questionnaire et à la production des graphiques.

 

Mise en perspective de cette étude

1. Mini série d'articles sur la publication du rapport de la mission Bothorel

Dans le contexte de la mission « Bothorel », nous avons souhaité vous partager une mini série d’articles consistant en une présentation générale du rapport de la mission et des éléments clefs qui le composent (le premier billet est disponible ici). Le dernier article de cette série sera consacré à une mise en perspective de notre étude relative à l’ouverture des codes sources au sein de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) avec les préconisations spécifiques concernant la recherche au sein du rapport Bothorel.

2. Webinaire pour discuter et approfondir ensemble les éléments de l'étude

Très prochainement, nous vous proposerons également de nous rejoindre lors d’un webinaire afin de vous présenter cette étude, les enjeux identifiés et les axes suggérés. Cette rencontre sera aussi l’occasion d’envisager collectivement quelques ouvertures et développements possibles dans le cadre des rencontres OpenESR (cycle de conférences consacré à l’étude de l’open science au sein de l’ESR lancé en février 2020).

 

Au travers de l’ensemble de ces démarches, nous espérons ainsi participer aux réflexions initiées en 2019 par le CoSO sur les logiciels libres et open source avec notamment la publication d’une note d’opportunité sur la valorisation des logiciels issus de la recherche. Nous souhaitons ainsi participer plus largement à une discussion autour de cette brique essentielle de la science ouverte (open science) à la croisée de plusieurs enjeux (juridiques, techniques, organisationnels et économiques).

 

 

Illustration par Libby Levi sous licence CC BY-SA 2.0