Skip to main content
x
Regards des participant.e.s

NEC 2019 - Regards des participant.e.s

A l'occasion de la Nantes Digital Week, les 13 & 14 Septembre 2018 a eu lieu la première édition de l'événement Numériques En Commun[s] structuré autour de 3 axes de travail : Lieux, Données et Communs. Dans ce cadre, le cabinet Inno³ a organisé le "Parcours Communs Numériques" répartis en 5 ateliers sur les 2 jours de l'événement, abordant chacun une problématique différente inhérente à la constitution et au développement d’un commun numérique.

Cette seconde édition (co-organisée par la Mission Société Numérique, la MEDNUM, Zinc et Urban Prod) à Marseille les 17 et 18 Octobre derniers, a réunis de nombreux participants et intervenants issus de milieux variés afin de "construire ensemble la société numérique de demain".

------------------------------------------------------------------------------------------------

Présente tout au long de l’évènement Numérique En Commun[s] 2019 les 17 et 18 octobre à Marseille, l’équipe d’Inno³ a réuni ses notes concernant les points forts, les points d’améliorations et moments marquants de l’édition. En charge de plusieurs ateliers (« les communs pas-à-pas » et « tutoriel sur les communs numériques »), l'équipe est venue en nombre afin de couvrir un maximum de conférences, de tables rondes ou d’échanges plus informels.

La dynamique de groupe propre à NEC a donné l’occasion aux participants de découvrir, de rencontrer et d’échanger avec de nombreux acteurs issus de milieux variés différents (porteurs de tiers-lieux, activistes, universitaires, fonctionnaires, élus de la République, etc.). En ce sens, la deuxième édition de l’événement fût véritablement enrichissante et porteuse de partage, autant pour les intervenants que les participants. Ce sentiment est d’ailleurs renforcé par les valeurs d’accessibilité et d’inclusivité partagées par l’ensemble des conférences et ateliers de ces 2 jours, aussi bien sur le fond que sur la forme. Les échanges au sein des groupes de parole ont ainsi fait échos avec les réflexions et actions de l'équipe sur les enjeux inhérents à la création et la pérennisation des communs au travers du Tutoriel portés par Inno³ depuis la 1ère édition de NEC, et d’entrevoir les leviers d’action dont disposent les acteurs du terrain pour mettre à bien leur engagement respectifs.

De cette deuxième édition, trois axes se sont dégagés :

1. Numérique et impact environnemental

La prise en compte des enjeux environnementaux est un thème résolument nouveau par rapport à l’édition précédente de NEC et montre une prise de conscience de cette problématique et des leviers d’actions possibles dans le cadre des initiatives réunies autour des communs numériques. À l’occasion de diverses tables rondes, le public a pu prendre conscience de l’impact écologique causé par le développement des technologies du numérique, mais également des moyens existants pouvant permettre d’atténuer cet impact à travers les pratiques et les engagements de tout l’écosystème.

Le green IT (la conscience de l’impact environnemental du numérique), opposé au et l’IT green (le numérique au service de l’écologie) sont autant d’éléments pertinents et essentiels à intégrer au sein des logiques de communs numériques. D’une part, les modèles ouverts peuvent donc constituer des leviers majeurs permettant aux projets écologiques de naître, grandir, et s’interconnecter sans abandonner leurs valeurs. D’autre part, il s’agit d’alimenter ces modèles ouverts par la prise en compte de l’impact écologique de la filière.

2. Inclusion du numérique dans les territoires

L’accessibilité du savoir et la fracture numérique sont deux thèmes majeurs de cette édition 2019 de Numérique En Commun[s]. Sensible à ces thématiques, l’équipe d’Inno³ a ainsi eu l'occasion d'affiner son expertise au travers des échanges autour de ces sujets lors des regards croisés, des table-rondes et des ateliers. Plus particulièrement, la faculté des acteurs du terrain à réaliser leurs projets de façon autonome et proactive semble être un point de départ fortement encourageant pour permettre la naissance et la pérennisation de communs et ainsi assurer le futur de la filière

Ainsi, l'appropriation des savoirs utiles au développement des communs est une étape déterminante pour la réussite des projets. Or, finalement assez peu d’outils clés en main ou de solutions concrètes ont été proposés au cours des discussions pour que de nouveaux projets de communs naissent et prospèrent. Tout en gardant à l’esprit qu’il n’existe pas un seul modèle de développement pour les communs, ces aspects mériteraient d’être davantage développés lors des prochaines éditions de l'événement.

3. Plaidoyer en faveur d’une collaboration accrue des acteurs des communs

L’édition 2019 de NEC a permis de mettre en lumière un grand nombre de projets et d’initiatives, œuvrant dans les territoires afin de rendre accessible le numérique, de construire des pratiques durables et éthiques au sein de diverses communautés, de se mobiliser, de présenter leurs travaux et ambitions et d’échanger pour faire ensemble la société numérique de demain. Qu’ils soient à dominante sociale, technologique, ou politique, l’ensemble de ces projets mériteraient d’être davantage interconnectés. À titre d’exemple le Réseau Français des Fablabs a organisé en Octobre dernier l’évènement « OctoberMake 2019 », destiné à coordonner et structurer des actions réunies autour des projets de communs. Ce genre d’initiatives aurait tout intérêt à gagner en visibilité et à se fondre dans une dynamique globale de pérennisation des communs. Cette réflexion rejoint par ailleurs celle évoquée par Jacques-François Marchandise lors de la Clôture – Rapport d’étonnement du NEC Marseille : Les personnes qui constituent les communautés portent souvent les projets « à bout de bras » et mériteraient un soutien plus approfondi, d’autant que ces dernières sont toutes pour la plupart des autodidactes dans leur domaine.

Formaliser la connaissance et promouvoir l’entraide entre les communautés réunies autour d’un commun sont donc les deux pistes d’amélioration qui permettraient, nous semble-t-il, de les pérenniser et de nourrir les dynamiques qui les constituent.

------------------------------------------------------------------------------------------------

À l'issue de ce bref retour d'expérience, nous vous proposons une liste de projets et d'initiatives qui vous permettrons d'alimenter et de mûrir votre démarche et/ou apprentissage des communs numériques :

  • « Agir par les communs » : Un programme de recherche – action destiné à promouvoir le travail des communautés, le partage d’expérience et l’intelligence collective en réunissant les acteurs impliqués dans des projets de communs numériques.
  • « Le tutoriel des communs numériques » : Un guide destiné à l’encapacitation des acteurs des communs.
  • « Le Réseau Français des FabLabs » : Une structure ayant pour vocation d’alimenter la dynamique de coopération entre les FabLabs français.
  • « La Mission Société Numérique » : Un projet public intervenant au soutien du développement des structures de culture et de médiation numériques ainsi que des tiers-lieux.

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.