Skip to main content
x
Veille COVID-19

Veille COVID-19 : Pour de l’open en conscience

Comme toutes et tous, nous sommes particulièrement mobilisés et alertés vis-à-vis des articles, officiels ou non, qui paraissent sur le sujet du Coronavirus. Le constat, lui aussi partagé largement, est qu'une telle crise s'accompagne aussi d'une grande désinformation -- ou mésinformation -- qui empêche d'avoir une vue claire sur la situation française et internationale.

Veille quotidienne

Chaque jour, nous vous partagerons dans ce même billet quelques articles, qui nous aident à naviguer dans le flux d'informations concernant la pandémie du coronavirus #covid-19.

Sans surprise, l'open et le collaboratif jouent un rôle important pour répondre du mieux que possible à cette crise, qui nécessite le partage d'informations scientifiques et sanitaires associées à des collaborations mondiales sur différents plans :

  • l'open science, dans cette situation de crise devient la norme afin de comprendre mieux et plus vite le virus, de trouver des solutions thérapeutiques et de prendre les décisions les plus éclairées concernant les politiques de santé publiques et socio-économiques ;
  • l'open data offre la possibilité de partager des informations sanitaires et de santé publique, de suivre l'évolution de l'épidémie aussi bien à l'échelle mondiale que nationale. Cette démarche est importante dans un souci de "transparence" et de redevabilité sur les choix (confinement, politiques publiques) qui sont fait actuellement. Cette démarche s'associe à des dynamiques communautaires regroupant à la fois des organisations internationales, des data scientists, des chercheurs pour rendre ces données intelligibles et tenir informées les populations sur l'état de la situation et consolider et/ou enrichir des bases de données ;
  • l'open hardware et les communautés des makers essayent également de développer différents matériels médicaux (masque, assistance respiratoire, etc.) dans une logique de partage, de collaboration et d'innovation itérative. Une start-up italienne a d'ailleurs livré une centaine de valves respiratoires à l'hôpital de Brescia, dans le nord de l'Italie, réalisées en 24h grâce à une imprimante 3D.

 

La circulation de l'information montre néanmoins des points faibles et l'usage de solutions ouvertes et réfléchies sont essentielles. La pandémie du coronavirus s'accompagne de ce que l'OMS désigne d'une infodémie. Il est difficile aujourd'hui de faire la part des choses sur l'ensemble des informations qui nous sont partagées. Les analyses et les visualisations faites sur des données en open data ou encore le partage d'articles scientifiques encore non validés par les pairs amènent à redoubler de vigilance et d'un regard critique sur la production et la diffusion de savoirs. La situation que nous vivons rappelle la part d'incertitude propre à la démarche d'une "recherche en train de se faire". Pour l'accompagner, la documentation et la revue par les "pairs" des démarches, l'accès aux sources des résultats, etc. sont indissociables de ces dynamiques collectives.

 

Quelques liens à suivre

Intelligence collective : makers, open hardware, innovation frugale…

Open Data, open science avec solutions open source

OpenESR, education, sciences citoyennes

Usage FLOSS : solidarités numériques

Socio : communs, DPI, openDemocratie/Gov

 

Participez à de la veille collaborative sur ce sujet : c’est ici :)